PuceC'était mieux avant !

Il existait, jadis, des consoles de jeux vidéo robustes, faciles à faire fonctionner, qui ne craignaient pas la poussière, ni les coups, ni la chaleur. Ces machines faisaient tourner les jeux sans problèmes et nous ont donné de nombreuses heures de bonheur vidéo-ludique.

Ce temps est révolu. Depuis, les constructeurs se sont posé des questions existentielles comme : "C'est trop bête d'avoir des machines sur lesquelles ont peut compter. Que pourrait-on inventer pour pourrir la vie des joueurs ?". Et ils ont inventé la mise à jour. Ces "bouts" de programme ont transformé la vie des développeurs en les rendant fainéants : "Le jeu n'est pas vraiment fini ? Pas grave : vendons-le quand même, on fera des mises à jour !".

L'exemple parfait est Gran Turismo 5 sur Playstation 3. Après m'être procuré le jeu il y a quelques mois, j'ai dû faire une mise à jour de plus de 10 Go (oui, oui, "Giga-octets", il n'y a pas d'erreur) au 1er lancement. C'est à se demander s'il y avait bien un jeu gravé sur le Blu-ray. On pourrait penser que 2 ans après une sortie laborieuse, GT5 est (enfin) complet et stable... Que nenni ! En remettant la galette dans ma console aujourd'hui, on me propose une nouvelle mise à jour d'1,5 Go ! Rien que ça ! Sachant que maintenant, les consoles ont des disques durs, et que celui qui se trouve dans les entrailles de ma PS3 fait seulement 80 Go, on arrive vite au maximum des capacités de stockage !

Ajoutons à ce progrès les mises à jour du firmware de la machine (contre les vilains pirates ou parce que le menu ne plaisait plus au patron de Sony) qui prennent des plombes à télécharger en ADSL ou les bugs qui surviennent de temps en temps (l'YLOD de la PS3, ou le RROD de la XBOX de Microsoft), il n'en faut pas plus pour affirmer que : Oui, les jeux vidéo, c'était mieux avant !

Catégorie : Jeux vidéo

0

Crayon CommentaireAjouter un commentaire

Quelle lettre se situe sous le chiffre 5 ?

12345
eoprd